Certifications et labels

Le label QUALICOAT et QUALIMARINE

Label Qualicoat

Les Etablissements LAPLACE disposent des labels les plus prestigieux destinés spécifiquement au laquage de l’aluminium.

Le label QUALICOAT et QUALIMARINE est le gage de la qualité de nos prestations. En effet, ces certifications assurent à notre clientèle le meilleur traitement pour leurs pièces, de leur arrivée jusqu’à leur départ.

La détention de ces labels  signifie que votre laqueur applique des traitements sur les pièces qui sont maitrisés et certifiés afin de pouvoir remettre des produits thermolaqués de qualité supérieure destinés aux applications architecturales extérieures.

Le traitement de surface effectué sur les pièces en aluminium brut est l’étape nécessaire et primordiale pour pouvoir permettre la tenue de l’aspect et de l’esthétique des ouvrages dans le temps.

Dès leur arrivée, les pièces rentrent dans un processus qualité rigoureux, étudié et contrôlé qui nous permettent de vous apporter une garantie de 10 ans sur le laquage.

Label QualiMarine

A la différence du label QUALICOAT, le label QUALIMARINE est destiné aux architectures extérieures qui se situent dans un milieu à l’atmosphère agressive, notamment à moins de 20 km d’un bord de mer, ou dans un milieu fortement pollué.

Un traitement supplémentaire est appliqué sur les pièces pour en garantir la meilleure résistance dans ces milieux plus particuliers.

Dès leur arrivée, les pièces rentrent dans un processus qualité rigoureux, étudié et contrôlé qui nous permettent de vous apporter une garantie de 5 ans sur le laquage.

Le contrôle Qualité

Les directives imposées aux laqueurs par l’organisme d’accréditation des labels, l’ADAL* Association pour le Développement de l’Aluminium Laqué, fixent les exigences minimales qui doivent être respectées scrupuleusement par les thermolaqueurs qui bénéficient de ces labels qualitatifs.

LES PRINCIPALES ÉTAPES DU CONTRÔLE :

  • Le laqueur commence par s’assurer si les pièces sont aptes à recevoir ces traitements particuliers, car en effet, celles-ci doivent répondre à certaines exigences, comme par exemple l’absence de traces de corrosion, de soudures ou d’assemblage mécanique…
  • Les bains de traitements sont testés afin de s’assurer de la bonne attaque des produits sur l’aluminium.
  • L’étuve de séchage, le poudrage des pièces puis le four de polymérisation sont ensuite inspecter.
  • Enfin, en sortie de four, les premiers tests sont réalisés sur les pièces elles-mêmes.

On étudie leur taux de brillance, la bonne teinte puis l’épaisseur du film de peinture.

DIFFÉRENTS TESTS MÉCANIQUES FONT ENSUITE LEUR ENTRÉE EN LABORATOIRE AFIN DE VÉRIFIER ;

  • L’adhérence de la laque,
  • La bonne polymérisation de la laque,
  • La résistance mécanique de la laque,
  • La résistance au brouillard salin acétique du produit laqué.
  • La qualité de la résistance à la corrosion,
  • La résistance (teinte et brillance) aux UV et à une exposition extérieure.

Les labels QUALICOAT et QUALIMARINE, n’offrent pas, en eux-mêmes, de garanties annuelles. Ils sont la garantie que vos pièces en aluminium brut ont subi le meilleur des traitements de surface et la meilleure application de poudre possible.

Cela, afin d’obtenir la meilleure qualité de laquage réalisable.

C’est l’assurance que votre laqueur travaille dans les règles de l’art afin de vous offrir un laquage de haute qualité, notamment plus résistant.